Actusport

QU’EST-CE QUE LE JUJITSU ?

Article rédigé par Marina BONY

Le Jujitsu est un art martial d’origine japonaise et peu connu du grand public. Claire, élève en 2nd4, pratique ce sport une fois par semaine depuis deux ans. Celle-ci a accepté de nous parler de ce sport proche du judo, aussi surnommé « l’art martial des samouraïs » !

Chaque jeudi soir de 19h à 20h30 au PEC Arts martiaux de Poitiers, Claire a sa séance de Jujitsu. Elle enfile un T-shirt, un pantalon ainsi que son kimono, blanc et court, qu’elle referme à l’aide d’une ceinture de couleur, orange pour elle. Comme beaucoup d’arts martiaux, la couleur détermine le niveau de chacun : blanc est synonyme de débutant, puis on passe à jaune, orange, vert, bleu, marron, puis noir quand on est très très fort. Il existe ensuite les dan : ce sont des écritures sur la ceinture. « Au bout de 3 dan, tu as le niveau pour être champion. Mais tu peux très bien faire des concours avant, du moment que tu as la ceinture jaune » nous confie-t-elle. Après s’être changée et avoir salué le portrait de Jigoro Kano (créateur du judo, voir ci-contre), les pieds de Claire foulent le tatami.

175px-Kano_Jigoro

Portrait de Jigoro Kano

S’ensuit un rituel d’ouverture, commun à chaque séance :

  1. Les élèves s’assoient à genoux (c’est le saeza).

  2. Élèves et professeurs s’inclinent les mains posées au sol en direction du portrait (=otaga ni ré).

  3. Tout le monde s’incline ensuite (senseï ni ré quand ils sont assis, keritz lorsqu’ils sont debout).

  4. Enfin, l’échauffement peut commencer.

Sur le sujet du Jujitsu, Claire est aussi intarissable qu’elle peut être déterminée lors des randori (=combats). En effet, ceux-ci sont rythmés par deux mots d’ordre : ajime et matte, qui signent respectivement le début et la fin du duel.

Resized_Screenshot_20181121-133736.jpg

Claire et son adversaire n’ont alors qu’un seul but en tête : dominer le combat et immobiliser l’autre le plus de fois possible. Cela passe par des clés (de bras, de jambes, clés articulaires « on appuie sur le coude, le genou, le poignet », musculaires « compression des muscles », etc…) ou bien encore des étranglements. Autant dire que c’est musclé… façon de parler ! Parce que si ce sport ne requiert pas nécessairement de gabarit type, il est ouvert à tout public. Effectivement, enfants et adultes peuvent être confondus, les poids de corps et les déséquilibres servant à faire chuter l’autre. De plus, il promeut de nombreuses valeurs essentielles de la vie : estime de soi, respect et épanouissement, 3 mots choisis par Claire ! Alors si toi aussi, tu recherches une activité sportive qui sorte de l’ordinaire, fais comme Claire : « Déjà beaucoup de personnes dans ma famille pratiquaient un art martial. […] J’ai voulu tester. Et voilà » ! Opte pour le Jujitsu !

Publicités

RUGBY

La Fédération internationale a décidé il y a maintenant presque un mois que la France accueillerait la Coupe du Monde de 2023. De belles retombées économiques en perspective, et l’occasion pour la nation de s’entraîner à la gestion de grands événements sportifs avant les JO de 2024. Cependant, on aimerait bien voir notre équipe nationale obtenir de meilleurs résultats, après avoir été mise en déroute 2 fois par les Néo-Zélandais, et un match nul face au Japon, lors de test-matchs. Prochain défi, le 3 février face à l’Irlande !

Simon KREMER

JUDO

Teddy Rinner a remporté son dixième titre de champion du monde le 11 Novembre dernier à Marrakech (Maroc). Le français est le judoka le plus titré de l’histoire à seulement 28 ans. Il ambitionne de continuer jusqu’en 2024 pour les Jeux Olympiques en France dont il est l’un des grands ambassadeurs.

Simon Kremer

TENNIS

La France a remporté dimanche 26 Novembre 2017 la 10ème coupe Davis de son histoire en battant la Belgique en finale au stade Pierre Mauroy de Lille sur le score de 3-2. C’est Lucas Pouille qui a remporté le match décisif contre Steve Darcis (6-3,6-1,6-0) et permet aux Français, 16 ans après leur dernier sacre, de soulever le saladier d’argent. Yannick Noah, le sélectionneur a été conforté à son poste.

Simon KREMER