PREMIÈRE ANNÉE DE THOMAS LILTI

Date de sortie : 12 septembre 2018
Durée : 1h32
Acteurs principaux : Vincent Lacoste et William Lebghil

bbbb

Ce film nous propose de vivre une première année en faculté de médecine aux côtés de deux étudiants, Benjamin (William Lebghil) et Antoine (Vincent Lacoste). Le premier vient d’obtenir son baccalauréat et se prépare à devenir chirurgien comme son père, tandis que le second entame avec peine sa « première année » pour la troisième fois d’affilée. Tous deux vont très rapidement se lier d’amitié et décider de travailler ensemble car en effet, le film rend parfaitement état de la dure réalité des filières « en tension ». Malgré les dispositifs d’aide tels que le tutorat mis en place pour les étudiants de première année, on remarque que l’esprit de compétition est omniprésent. Les examens passés au cours de l’année donnent lieu à un classement qui détermine l’orientation des étudiants pour l’année suivante. Le « numerus closus » imposant une restriction des places, celles-ci sont extrêmement chères. Entre le « bizutage » des deuxièmes années sur les premières, les journées de cours très chargées, les nuits entières consacrées aux révisions et le stress des examens, l’amitié d’Antoine et Benjamin sera mise à rude épreuve… Le film Première Année nous dresse un portrait réaliste, mais également touchant voire drôle de la célèbre première année de médecine.

Le point fort du film ? Le rôle de William Lebghil sans aucun doute, qui se détache du registre humoristique dans lequel on a l’habitude de le voir, et c’est une agréable surprise.

La phrase à retenir ? « Les futurs médecins se rapprochent plus du reptilien que de l’être humain ! » en référence à la quantité de connaissances à assimiler par les étudiants pour passer leurs examens.

Ce film est très bon et très instructif, regardez-le avec plaisir, en espérant qu’il ne dégoûtera personne de la PACES !

Au cinéma Le Rex de Chauvigny jusqu’au 22 octobre !

Elsa

Publicités